Préparation : 2 heures 30 – Cuisson : 10 minutes

Pour 6 personnes
Pour une douzaine de gros beignets

350 g de farine
20 g de sucre + 20 g pour saupoudrer
3 œufs + 1 jaune
5 cl de lait tiède
5 cl d’huile d’olive
½ sachet de levure boulangère sèche
1 cuillère à soupe d’eau-de-vie
1 pincée de sel
Huile de friture

  1. Délayez la levure dans le lait tiède.
    Dans un saladier, mélangez 250 g de farine, 20 g de sucre, et une bonne pincée de sel. Faites un puits et mettez les œufs et le jaune, l’huile d’olive et la levure délayée dans le lait. Remuez avec une spatule en bois en incorporant peu à peu la farine. Ajoutez l’eau-de-vie. Puis, rajoutez peu à peu la farine restante et pétrissez avec vos doigts jusqu’à former une boule de pâte bien souple. Mettez un peu de farine au fond du saladier, placez-y la boule de pâte, recouvrez d’un torchon humide et faites lever dans un endroit chaud.
  2. Lorsque la pâte a doublé de volume, prélevez des petits morceaux de pâte de la taille d’une grosse noix. Étirez la boule de pâte de tous les côtés en faisant tourner la pâte entre vos doigts jusqu’à obtenir grosso modo un diamètre de 12 à 15 cm : la pâte doit être fine au centre et plus épaisse sur les bords.
  3. Faites chauffer l’huile de friture. Plongez-y les beignets et faites-les cuire des deux côtés (la cuisson est très rapide).
  4. Égouttez-les dans du papier absorbant puis saupoudrez-les de sucre en poudre.

Astuce : Huilez légèrement vos mains avant de façonner les beignets pour éviter que la pâte ne colle aux doigts.

Conseil : Ne rajoutez pas de farine, la pâte doit rester bien souple et très légèrement collante. Ce poids en farine suffit pour confectionner la pâte à beignets.

Le petit plus : Des beignets croustillants au centre et moelleux sur les bords, comme le faisait ma maman. Les amateurs de cannelle aimeront ces beignets saupoudrés d’un mélange sucre/cannelle.