Préparez la pâte sablée. Versez la farine dans un saladier. Mettez au centre le sucre, le sel, l’œuf, et le beurre. Mélangez les ingrédients en incorporant peu à peu la farine. Faites une boule, enveloppez-la dans du film alimentaire et placez-la au réfrigérateur une demi-heure.

Préparez la garniture. Faites chauffer le lait avec le sucre vanillé dans une casserole. Dans un saladier, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre. Incorporez peu à peu la farine tamisée. Ajoutez le lait chaud petit à petit. Versez dans la casserole et laissez épaissir sur feu doux en remuant sans cesse. Lorsque la crème a épaissi, retirez du feu et incorporez la liqueur d’amande amère. Laissez refroidir.

Étalez la pâte sablée sur un plan de travail fariné et disposez-la dans le moule à tarte. Piquez la pâte à l’aide d’une fourchette et faites-la cuire à blanc 20 minutes dans un four préchauffé à 200 degrés.
Étalez la crème pâtissière sur le fond de tarte refroidi. Lavez rapidement les fraises, équeutez-les, coupez-les en deux et disposez-les sur la crème. Chauffez la gelée de groseille et nappez les fraises. Faites griller les amandes effilées dans une poêle à sec et parsemez-les sur la tarte.

Préparation et cuisson : 1 heure 30

Pour 6 personnes

Pâte sablée
250 g de farine
125 g de beurre
1 œuf
60 g de sucre en poudre
1 pincée de sel

 

Garniture
40 cl de lait
1 sachet de sucre vanillé
2 jaunes d’oeufs
40 g de farine tamisée
75 g de sucre en poudre
2 cuillères à soupe de liqueur d’amande amère
400 g de fraises
3 cuillères à soupe de gelée de groseille
Amandes effilées

 

Astuce : Passez une noix de beurre sur la crème pâtissière à l’aide d’une fourchette pour empêcher la formation d’une croûte.

Conseil : Laissez bien refroidir la pâte sablée et la crème pâtissière avant de garnir la tarte.

Le petit plus : Arrangez joliment les fraises que vous choisirez de petite taille. Coupez-les en deux et disposez-les en rosace en les faisant se chevaucher. Commencez par une rangée côté bombé vers le haut, puis alternez avec une rangée côté bombé vers le bas.