Faites tremper les raisins secs dans un peu d’eau. Faites tiédir le lait et versez-en 3 cuillères à soupe sur la levure préalablement émiettée. Dans le lait restant, ajoutez le sel, le sucre et le beurre coupé en petits morceaux. Réservez. Battez les œufs en omelette. Dans un saladier, tamisez la farine, faites un puits et versez les œufs. Travaillez la pâte en incorporant peu à peu le lait dans lequel vous avez fait fondre le beurre puis la levure délayée et ajoutez les raisins. Couvrez le saladier avec un torchon propre et faites lever dans un endroit chaud. Lorsque la pâte a doublé de volume, faites-la retomber et travaillez-la doucement. Beurrez généreusement et farinez les petits moules à Kouglof (ou utilisez des moules en silicone), déposez au fond de chaque moule des amandes émondées (ou des amandes effilées). Répartissez la pâte aux trois quarts dans les petits moules et faites lever à nouveau dans un endroit chaud. Enfournez au milieu du four préchauffé à 220 degrés pour 20 minutes environ (surveillez la cuisson). Démoulez à la sortie du four et laissez refroidir. Saupoudrez de sucre glace avant de servir.

Préparation : 30 minutes (+ temps de repos) – Cuisson : 20 minutes

Pour 15 personnes
500 g de farine
80 g de
sucre
25 g de levure de boulanger
20 cl de lait
2 gros œufs
150 g de beurre
125 g de raisins secs
1 pincée de sel
Amandes émondées et/ou amandes effilées

Astuce : Huilez légèrement vos mains pour éviter que la pâte ne colle aux doigts.
Conseil : Cette spécialité alsacienne est meilleure dégustée
le lendemain.
Le petit plus : Emballez individuellement chaque petit Kouglof dans du papier cellophane, et offrez-les à vos invités à l’occasion de vos repas de fêtes.