Décortiquez les gambas en gardant la queue. Épluchez l’oignon et coupez-le en petits morceaux. Lavez le poivron et coupez-le en petits carrés. Mettez les gambas, les noix de saint-Jacques, l’oignon et le poivron dans un saladier. Salez et poivrez. Arrosez du jus de citron et d’huile d’olive. Mélangez et laissez mariner 15 minutes au frais.
Montez les brochettes (prévoyez-en deux par personne). Enroulez chaque pruneau dans une tranche de poitrine fumée, ainsi que la moitié des noix de Saint-Jacques.
Sur la première brochette, enfilez un morceau de poivron, un morceau d’oignon puis alternez noix de Saint-Jacques bardée de poitrine et noix de Saint-Jacques nature en intercalant un pruneau bardé de poitrine au milieu. Terminez par un morceau d’oignon et de poivron.
Sur la deuxième brochette : enfilez un morceau de poivron, un morceau d’oignon, puis alternez gambas et magret de canard en intercalant au milieu un pruneau d’Agen bardé de poitrine. Terminez par l’oignon et le poivron.
Faites griller sous le gril du four 3 minutes de chaque côté.
Au moment de servir parsemez de baies roses grossièrement écrasées.

  Pour 4 personnes

16 gambas crues
16 noix de saint-Jacques sans corail
12 tranches de magret de canard
16 tranches de poitrine fumée tranchées très fin
8 pruneaux d’Agen dénoyautés
½ poivron rouge
1 oignon
1 citron vert
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre du moulin
Baies roses

Astuce : Pour éviter que les noix de Saint-Jacques ne soient racornies, mettez les brochettes dans une poêle très chaude, 30 secondes de chaque côté avant de les faire griller au four.

Conseil : Utilisez des noix de Saint-Jacques sans corail qui devient caoutchouteux en cuisant.

Le petit plus : Une entrée pour les fêtes, à servir accompagnée d’une salade de roquette, assaisonnée à l’huile d’olive et parsemée de pignons de pin grillés.